Article

RECOMMANDATIONS DU CONSEIL INTERMINISTERIEL DE DEVELOPPEMENT DE LA REGION DE SEDHIOU

RECOMMANDATIONS FORMULEES A L’ISSUE DU CONSEIL INTERMINISTERIEL DE DEVELOPPEMENT DE LA REGION DE SEDHIOU (24 février 2015)

Le Conseil Interministériel a formulé les principales recommandations ci-après :

  1. Secteur primaire

            1.1 Sous – Secteur de l’Agriculture

  • Accélérer  la mise en œuvre  du projet de développement du Pôle de Développement de la Casamance et  du projet Programme National d’Investissement Agricole comprenant la réalisation de pistes de désenclavement, l’aménagement de vallées et la valorisation des productions agrosylvopastorales ;
  • Diligenter  la construction des pistes rurales pour désenclaver les zones de production ;
  • Réhabiliter et aménager 5 139 ha de vallées anciennes ;
  • Aménager 4 000 ha de nouvelles vallées en amont du barrage de Diopcounda à réaliser ;
  • Réaliser des fermes horticoles ;
  • Renforcer l’équipement agricole des producteurs de la région (10 tracteurs, 100 motoculteurs, 50 batteuses, 30 décortiqueuses) ;
  • Mettre en place un programme spécifique de récupération des terres salées et ensablées ;
  • Construire et équiper un laboratoire et un centre régional de traitement de semences (CTS) au sein de la région ;

           1.2 Sous secteur de la Pêche

  • Accélérer le programme de développement de l’aquaculture dans la région qui prévoit la création de 13 fermes piscicoles, de complexes frigorifiques de Sédhiou et Bounkiling avec la mise à disposition de camions frigorifiques,   
  • Prolonger le dragage du fleuve Casamance  jusqu’ à Sédhiou  pour améliorer la navigabilité et créer de nouvelles opportunités économiques pour la région ;
  • mettre en place des infrastructures et des équipements de soutien à l’activité des femmes transformatrices ;   
  • Réhabiliter les fumoirs de Goudomp ;
  • Accélérer la réalisation de la Chambre de commerce, d’industrie et d’Agriculture, avec l’appui du COSEC;

           1.3 Sous secteur de l’environnement

  • Elaborer et mettre en œuvre des plans d’aménagement participatifs des formations forestières ;
  • Mettre en œuvre des programmes de conservation des eaux et des sols dans les zones intermédiaires et de plateau et renforcer la lutte contre l’ensablement des bas-fonds ;
  • Doter les services déconcentrés des Eaux et Forêts et Parcs nationaux de moyens humains et logistiques suffisants pour mener correctement les tâches qui leur sont assignées ;
  • Créer 10 écovillages et promouvoir le développement des emplois verts

           1.4 Sous secteur de l’hydraulique et de l’Assainissement

  • Renouveler les équipements d’exhaure des forages de Bambaly, Bona, Tankon, Diareng, Kéracounda et Diafar Douma ;
  • réhabiliter les réseaux d’Adduction en Eau Potable des forages de Ndiamacouta, Kartantaba et Sandiniery ;
  • Equiper les forages de Banounghoune, Niassène Mandingue, DjiragoneDiafar, Boudiemar, Djibabouya et les forages de Marsassoum (F1 et F2) ;
  • Renouveler les châteaux d’eau métalliques des forages de Ndiama, Boudouck, Faimbouré, Bona, Tankon et Manconoba ;
  • Renouveler les forages accusant plus de 30 ans d’âge des localités de Ndiamacouta, Tanaff, Samine Escale, Karantaba, Bounkiling et Diendé ;
  • Accélérer la réalisation du forage , du Château d’eau et du réseau d’AEP de Médina Wandifa ;
  • Réaliser 16 forages multivillages au profit de la région ;
  • Réaliser un nouveau château d’eau de 300 m3 de capacité pour faire face à l’apport prévu du nouveau forage F1 bis dans la commune de Sédhiou ;
  • Réparer le forage de SANA avant la fin du mois de Mars 2014 ;
  • Elaborer les plans directeurs d’assainissement (eaux usées et eaux pluviales) des trois départements de la région (Sédhiou, Bounkiling et Goudomp).

 

2. Secteur secondaire

         2.1. Sous secteur de l’Industrie

  • Créer des Ateliers de Production Communautaires Polyvalents (APCP) et renforcer l’offre de plateaux multifonctionnels ;
  • Construire des hangars pour faciliter le redéploiement de 4 unités industrielles à l’arrêt faute de locaux fonctionnels.

         2.2 Sous secteur de l’énergie

  • Démarrer un programme spécial d’électrification rural de 800 villages avec les ressources de la BOAD dans le cadre du Programme National d’Urgence d’électrification rurale pour 10 milliards FCFA;
  • Mettre en œuvre des actions urgentes d’électrification par l’interconnexion de villages disposant déjà d’installations (poteaux électriques), et des concessions en cours (222 villages concernés), avec l’objectif d’atteindre un taux de 60% d’ici à 2017 ;
  • Accélérer la mise en œuvre de la concession d’électrification rurale de Ziguinchor-Oussouye-Bignona-Sédhiou qui prend en compte les besoins de la région ;

3. Secteur tertiaire

        3.1. Sous secteur de l’Artisanat et de la Culture

  • Construire un centre de formation et de perfectionnement des artisans dans chaque département de la région intégrant, notamment dans les filières mécanique générale, construction-métallique y compris la menuiserie-aluminium ; les équipements pour le CEPAR de Sédhiou sont déjà disponibles et la connexion au réseau sera résolu cette semaine ;
  • Construire un village artisanal à Sédhiou, Goudomp, Bounkiling et Marsassoum ;
  • Apporter un appui à la redynamisation des activités culturelles de la région, notamment l’organisation des journées culturelles mandingue de Sédhiou.

        3.2. Sous secteur des Postes et Télécommunications

  • Mettre en place des espaces numériques, permettant aux populations de s’approprier des Technologies de l’Information et de la Communication ;
  • Renforcer la couverture du réseau téléphonique et télévisuelle.

        3.3. Infrastructures routières

  • Construire le pont de Marsassoum ;
  • Démarrer les travaux de réhabilitation de la R22-R21 : Médina Wandifa-Sédhiou ;
  • Engager les travaux de bitumage de la boucle du Boudié, en priorité l’axe  Sédhiou- Marsassoum-Sansamba dans une première phase qui va démarrer en juin 2015 (130 km seront réalisés sur préfinancement de l’entreprise) et l’axe Djibababouya-Bémet-Bidjini- Djirédji-Bambaly sera réalisé, dans une seconde phase ;
  • Procéder au bitumage des axes Alkaly-Boggal- Ndiamacouta et Diopcounda-Sandiniéry-Banghère.
  • Réaliser 10 km de voierie communale dans la capitale régionale dont 5 en enrobée dense, et 5 en pavée et bicouche ;
  • Réaliser 4 km de voierie communale dans les chefs-lieux de département de Goudomp et Bounkiling ;
  • Rechercher les financements pour la réalisation du pont de Sédhiou-Sandiniery de 2,5 km, possibilité de soumettre le projet pour le prochain compact avec le MCC ;

4. Secteur quaternaire

         4.1 Sous secteur développement social

  • Mettre à disposition avant la fin de l’année du matériel d’allégement des travaux pour l’ensemble des femmes de la région  (2000 moulins);
  • Renforcer les crédits destinés à soutenir les activités économiques  des femmes et des jeunes ;
  • Renforcer les actions en matière de protection sociale en faveur des groupes vulnérables des trois départements ;
  • Réaliser les CEDAF de Sédhiou, de Goudomp et de Bounkiling, pour une enveloppe de 1,5 milliards ;

​            4.2 Sous secteur de la Santé et de l’Action sociale

  • Construire un Hôpital régional fonctionnel (pour 9 milliards de FCFA) ;
  • Accélérer la construction de 28 nouveaux postes de santé dans les 3 départements- et prenant notamment en compte les localités de Dioudougou, Yarang, Ndiama, Sénoba, Diambaty,
  • Accélérer la mise à disposition au profit de la région de 29 sages femmes itinérantes, de 50 nouvelles sages-femmes et 10 médecins ;
  • Construire une Pharmacie Régionale d’Approvisionnement à Sédhiou et le Centre de Réinsertion Sociale ;
  • Renforcer le personnel médical avec l’affectation de 3 médecins généralistes et de spécialistes (pédiatre, cardiologue, anesthésiste) à l’EPS1 ;
  • Affecter des médecins chefs adjoints dans les districts de Sédhiou et Bounkiling et un médecin compétent en Soins obstétricaux d’Urgence à Goudomp ;
  • Doter la région de  véhicules de supervision/stratégies avancées intégrées et d’ambulances;

         4.3 Sous secteur de l’Education et de la Formation

  • Réaliser 18 écoles clés en main dans l’élémentaire et le secondaire et 300 salles de classe équipées pour remplacer les abris provisoires ;
  • Réaliser 150 nouvelles salles de classe équipées dans le moyen et le secondaire ;
  • Accélérer la construction du  Daara Moderne de Bogal ;
  • Construire et équiper un collège à Simbandi Balante;
  • Engager les études pour la construction d’un lycée professionnel polyvalent régional ;
  • Equiper le Centre Régional d’Enseignement Technique Féminin en équipements de bureau, en matériel informatique et le connecter à l’Internet ;
  • Construire et équiper les centres de formation professionnelle à Bounkiling, Goudomp et Marsassoum et ouvrir de nouvelles filières telles que la maçonnerie, menuiseries bois, ouvrage métallique, mécanique auto, électricité bâtiment, froid, la poterie céramique.
  • Equiper et moderniser les ateliers pilotes et renforcer les capacités des maîtres-artisans
  • Construire un Espace Numérique ouvert dans la région ;

         4.5. Sport

  • Construire le Stade régional à Sédhiou pour 1,5 milliards (avec démarrage des travaux en 2016);
  • Démarrer les travaux du stade municipal de Sédhiou dès mars 2015 pour 250 millions ;  

         4.6 Développement local

  • Finaliser les programmes de construction d'hôtels de commune et construire le siège du conseil départemental de Sédhiou ;
  • Réaliser les infrastructures dédiées pour accueillir les services d’état civil au niveau des communes*
  • Assurer la formation des agents chargés de la gestion de l’état civil

         4.7 Emploi-jeunesse

  • renforcer les actions en faveur de la création d’emplois à travers l’extension du Domaine Agricole Communautaire de SEFA et le renforcement des interventions du PAPEJ qui prévoit la réalisation de 10 fermes agricoles, de 12 fermes aquacoles, de fermes avicoles, de 02 centres d’incubation et de 02 plateformes multifonctionnelles, pour une enveloppe de 2,4 milliards de FCFA

         4.8 Urbanisme-habitat

      - engager la création de la ZAC de Sédhiou de 130 ha et de 3 autres ZAC de 25 ha à Bounkiling, Goudomp et Marssassoum.

         4.9 Administration Territoriale et Sécurité

  • construire des locaux et infrastructures des deuxième et troisième compagnies pour l’Armée ;
  • Construire des locaux d’une compagnie de gendarmerie et des infrastructures annexes ;
  • Réaliser deux nouveaux postes de Gendarmerie à Dianamalary et Bogal ;
  • Construire un hôtel de police et un service régional de la BMS à Sédhiou ;
  • Construire  la Gouvernance de Sédhiou et la Préfecture de Bounkiling ainsi que la sous préfecture karantaba.

         4.10 Justice

  • Construire le tribunal régional